• Réduire la taille du texte
  • Aggrandir la taille du texte

Comment faire couler un glaçon ?

 

Que faire ?  

Mettre de l’huile dans un bac à glaçons et faites un glaçon d’huile. Puis placer ce glaçon dans un verre d’huile…

 

Résultat ?

Surprise : il coule !

 

Explication :

Pour qu’un objet coule, il est nécessaire que sa densité soit supérieure à celle du liquide dans lequel on le plonge, et ce, afin que la poussée d’Archimède (force qui fait flotter) soit inférieure au poids de l’objet (force qui fait couler). Et c’est le cas avec un glaçon d’huile dans l’huile, comme c’est le cas aussi avec un glaçon d’eau dans de l’alcool.

Rappel : le principe d’Archimède dit qu’un objet immergé dans un fluide subit une force opposée à celle du poids du fluide déplacé.

Comment voir un rayon infra rouge, comme celui utilisé sur vos télécommandes ?

 

Que faire ?  

Vous savez bien qu’il y a quelque chose d’invisible qui va de la télécommande à l’appareil que l’on allume à distance…Un ultrason ? Un rayon laser ? Ou encore autre chose…

Si vous allumez la webcam de votre ordinateur, et que vous utilisez votre télécommande en direction de l’ordinateur, alors vous verrez l’invisible.

 

Résultat ?

Sur l’écran, on voit une lumière rouge s’allumer sur la télécommande à chaque fois que l’on appuie dessus.

 

Explication :

La plupart des appareils numériques sont sensibles au rayonnement infrarouge émis par les télécommandes. La webcam « traduit » ce rayonnement à l’écran dans le rouge, visible par nos yeux. Les rayons de lumière infrarouge, d’une longueur d’onde inférieure à 0,7 micromètre, ne sont pas visibles par nos yeux, mais « traduites » en rouge à l’écran, ils le deviennent !

Qui est LUCA ?

 

Luca est le nom donné à l’ancêtre commun à tous les êtres vivants. Ce sont les initiales de « Last Universal Common Ancestor ».

On ne sait pas s’il s’agit d’une cellule ou d’une population de cellules procaryotes (sans noyau), mais les chercheurs pensent aujourd’hui que de cette souche dérivent les branches actuelles du vivant :

  • bactéries
  • archées
  • eucaryotes (plantes, champignons, animaux…).
1280px-Phylogenetic tree-fr.svg
                                                

Les virus sont à part, car pour l’instant, on ne sait pas relier les virus à cette souche ancestrale.

LUCA vivait probablement, il y a 3,5 milliard d’années.

comment produire de l’électricité gratuite et infinie ?

                              

Que faire ?

Surtout ne rien faire…Evitez de gaspiller votre énergie à chercher comment produire de l’énergie infinie et gratuite ! Dans l’état actuel de nos connaissances, c’est mission impossible.

Vous avez vu des vidéos qui vous prouvent le contraire ? Et bien c’est une blague !

                                                

Pourquoi ?

Et oui, l’énergie ne peut être créée ni détruite ; elle ne peut être que transformée (1ère loi de la thermodynamique).

Donc une « machine à mouvement perpétuel » par exemple, ne peut pas produire plus d’énergie qu’il ne lui en a été fourni pour initier son mouvement au départ ! Donc si on prélève de l’énergie à cette machine, elle cessera de fonctionner !

comment percer un ballon gonflé sans le faire éclater ?

                              

Que faire ?

Gonfler un ballon de baudruche de manière à ce qu’il ne soit ni trop gonflé, ni trop peu tendu et fermer l’ouverture avec un nœud.

Puis prendre une brochette en bois pointue, et délicatement entrer la brochette dans le ballon en perçant près du nœud, puis faire ressortir la brochette pile en face du nœud, en perçant là où le caoutchouc est le plus foncé.

                         

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! Le ballon est percé de part en part par la brochette sans éclater.

          

ballon-pic-brochette-oct-26

                                        

Pourquoi ?

Deux raisons expliquent cela :

  • tout d’abord, on a percé les deux parties en caoutchouc les plus épaisses de la paroi du ballon ;
  • enfin, lorsque le ballon est gonflé, l’air appuie de partout sur les parois du ballon ce qui tend à « boucher » les trous.

comment faire s'ouvrir des fleurs en papier ?

                              

Que faire ?

Découper des étoiles dans du papier coloré pas trop épais. Replier les branches des étoiles pour former des « fleurs fermées ». Remplir d’eau une grande assiette, puis poser délicatement à la surface les fleurs en papier, avec les pétales fermés dessus…

                         

Que se passe-t-il ?

Ouaouh !!!   Les « fleurs » s’ouvrent toutes seules !

                                        

Pourquoi ?

L’eau monte dans le papier par capillarité, c’est-à-dire qu'elle s'infiltre dans les espaces fins qui séparent les fibres du papier. Les fibres du papier mouillées vont alors gonfler et se tendre …ce qui ouvre les pétales de la fleur en tirant sur les pliures.

comment soulever un verre de sable... sans toucher le verre ?!

                              

Que faire ?

Placez au milieu d’un verre assez haut un bâton (style bâton de glace) et remplir le verre de sable en maintenant le bâton bien immobile au centre. Tapotez le verre. Puis  prenez le bâton et tirez le vers le haut…

                         

Que se passe-t-il ?

On peut désormais soulèver le verre qui est comme solidaire du bâton.

                                        

Pourquoi ?

En tapotant le verre, le sable s’est tassé par vibration et a permis d’optimiser l’agencement des grains de sable. Les grains se bloquent entre eux et prennent la forme d’arche provisoire, bloquant ainsi le bâton !

comment faire son propre beurre ?

                              

Que faire ?

Facile ! Il convient de baratter de la crème fraiche, par exemple en mettant de la crème fraiche entière dans une petite bouteille en plastique avec une bille à l’intérieur…On secoue fortement la bouteille pendant 10 mn environ.

                         

Que se passe-t-il ?

La crème fraiche a laissé place à du petit lait et du beurre, que l’on récupère en filtrant le tout à travers une compresse de gaze.

                                        

Pourquoi ?

Le barattage de la crème fait en réalité éclater les gouttelettes de matière grasse contenues dans la crème, qui se soudent alors petit à petit en grains de beurre, se séparant ainsi d’un liquide blanc dans lequel elles baignaient jusque-là : c’est le babeurre ou petit lait. Le beurre est donc la matière grasse du lait.

NB : pour faire 1 kg de beurre, il faut environ 20 litres de lait !

comment "refroidir" de la glace ?

                              

Que faire ?

Rien de plus simple : il suffit de saler la glace ! 

                         

Que se passe-t-il ?

Lorsque l'on met du sel (chlorure de sodium) sur un glaçon, on voit que le sel se dissout dans la glace, tout en la faisant fondre. On est alors tenté de croire que le sel réchauffe la glace... Et bien non, c'est tout l'inverse !

Pour s'en persuader il faudra mesurer la température d'un bol contenant des glaçons, avant de les saler, puis juste après : la température ne cesse de baisser (jusqu'à – 19°C).

                                        

Pourquoi ?

Lorsque le sel se dissout dans la glace, il consomme de l’énergie. Cette énergie, il la prend dans son environnement sous forme de chaleur. Résultat : en présence de sel, la glace perd de la chaleur : elle refroidit.

comment rendre un coussin intelligent ?

                              

Que faire ?

Pour commencer, il faudra ajouter à son coussin de la technologie numérique : par exemple y installer une carte Arduino, ou sa version plus petite spécialement conçue pour les tissus, la Lilypad. Nous allons également utiliser un film plastique un peu particulier…

Il faut ensuite faire le montage :
  1. Installer le film plastique souple à l’intérieur du coussin ;
  2. relier les sorties capteur de la carte Arduino à deux fils conducteurs, placés l’un au-dessus et l’autre en dessous du film plastique souple.
coussin intelligent
           
Ce montage simple ne suffit pas à rendre notre coussin intelligent ! Il faut maintenant programmer la carte électronique (à l’aide d’un ordinateur et d’un logiciel) pour lui dire quoi faire. Cela peut se résumer ainsi :
  • quand le courant passe, la carte enclenche telle action ;
  • quand le courant ne passe pas, la carte enclenche une autre action.

                         

Que se passe-t-il ?

Lorsque quelqu’un s’assied sur le coussin, plusieurs réactions sont attendues suivant les actionneurs que l’on a programmé : une LED s’allume, un son est émis, etc. Il est même possible d’allumer une radio !

                                        

Pourquoi ?

Le film plastique qui sépare les deux fils conducteurs est semi-isolant : en temps normal (par exemple lorsque personne n’est assis dessus), il bloque le passage du courant entre les deux fils. Mais il a aussi la particularité de laisser passer une certaine quantité de courant lorsqu’on appuie dessus, ou que quelqu’un s’assied (pour être plus précis, c’est sa résistance électrique qui diminue sous l’effet de la pression exercée).
                  
Le film plastique fonctionne donc comme un interrupteur, ou plus précisément comme un capteur de pression : quand la pression est faible, le courant ne passe pas ; quand la pression augmente, le courant passe.
     
D’autres applications peuvent être envisagées grâce à ce montage simple. A toi de faire tes propres prototypes !

comment gonfler un ballon de baudruche à l’aide d’un autre ballon de baudruche ?

                              

Que faire ?

Prendre deux ballons de baudruche, et en gonfler un assez gros et l’autre petit. (Et oui, on n’a pas dit de ne pas les gonfler un peu au départ…)

Fermer leur extrémité avec une pince à linge ou à dessin. Puis les relier par un tube (par exemple, un tube en carton ou tube de stylo bille). Enfin, enlever les deux pinces en même temps…Surprise, le petit ballon se vide dans le plus gros !

                         

Que se passe-t-il ?

Lorsqu’on enlève les pinces, les deux ballons communiquent et le petit ballon se contracte plus vite que le grand, propulsant ainsi l’air qu’il contenait dans le grand ballon.

                                        

Pourquoi ?

En fait, les parois du petit ballon sont beaucoup plus arrondies que celles du grand…Et la force qui tend une paroi arrondie est plus forte que celle qui tend une paroi plate. Ce qui fait que le petit ballon se contracte plus vite que le grand.

comment faire disparaitre une pièce de monnaie sous un bocal en verre ?

                              

Que faire ?

Placer une pièce de monnaie sous un bocal en verre vide, et observer comme on le voit bien à travers le fond du bocal. Remplissez maintenant le bocal d’eau et fermez-le avec son couvercle. C’est fou : la pièce de monnaie a totalement disparu !

deif amuse ta science sept17

                         

Que se passe-t-il ?

Lorsque le bocal est vide, les rayons lumineux qui proviennent de la pièce de monnaie traversent le bocal en verre jusqu’à nos yeux. Alors, nous voyons la pièce.

Mais lorsqu’on remplit le bocal d’eau, ces rayons lumineux ne traversent plus l’eau, et sont déviés vers le bas au niveau du fond du bocal. Alors, on ne voit plus la pièce de monnaie.

                                        

Pourquoi ?

Ce phénomène est appelé « réflexion totale » ; ce phénomène survient lorsque le rayon lumineux venant de la pièce de monnaie arrive sur la surface de séparation du verre et de l’eau (indices optiques différents) ; le rayon n’est alors plus transmis et est totalement réfléchi.

Ce phénomène est appelé « réflexion totale » ; ce phénomène survient lorsque le rayon lumineux venant de la pièce de monnaie arrive sur la surface de séparation du verre et de l’eau (indices optiques différents) ; le rayon n’est alors plus transmis et est totalement réfléchi.

comment faire un noeud avec un os ?

                              

Que faire ?

Récupérer des os pas trop épais (par exemple des os de poulet !) et les laver soigneusement. Faire tremper la moitié des os dans du vinaigre, et l'autre moitié dans de l'eau froidre pendant une semaine...

                         

Que se passe-t-il ?

Incroyable, au bout d'une semaine, les os qui ont trempé dans le vinaigre sont devenus mous : ils peuvent facilement être pliés, on puet même faire un noeud avec !

En revanche, les os restés dans l'eau sont toujours aussi durs, on ne peut pas les plier sans les casser.

                                        

Pourquoi ?

Le vinaigre est un acide qui réagit avec le calcium des os, provoquant sa dissolution. Or ce sont justement les minéraux, dont le calcium, qui permettent aux os d'être rigides ! Les os trempés dans le vinaigre n'ont donc plus assez de calcium pour être rigides : ils ramollissent et deviennent ainsi malléables.

transformer l'eau en vin...

... C'est de la science !

                 

Que faire ?

Prendre deux verres de même diamètre. Remplir à ras bord un verre de vin rouge et l'autre d'eau.

Recouvrir le verre de vin avec un carton bristol percé en son centre d'un trou de 5 mm. Recouvrir le verre d'eau d'un carton bristol non trouée.

Retourner le verre d'eau en maintenant le carton bien à plat et le poser sur le verre de vin. Enfin, retirer délicatement le carton non trouée (en maintenant le carton troué en place) en le glissant sur le côté.

                         

Que se passe-t-il ?

Petit à petit l'eau se colore en rouge !

                                        

Pourquoi ?

En réalité, l'eau ne se transforme pas en vin...Le vin monte dans le verre d'eau par le trou dans le carton. Et l'eau descend dans le verre de vin.

Comme l'alcool est plus léger que l'eau, le vin, plus léger que l'eau, monte dans le verre d'eau. Et c'est pour cette même raison que l'eau descend dans le verre de vin.

contrôler une personne... avec un seul doigt !

En voilà un sacré défi !

                 

Que faire ?

Tout d’abord, procurez-vous une chaise avec un dossier, demandez à un volontaire de s’assoir sur celle-ci. La tête de la personne volontaire doit être en arrière, le menton vers le haut. Mettez votre index pointé sur le front et appuyez doucement mais avec fermeté.

Demandez alors à votre ami(e) de se lever...

                         

Que se passe-t-il ?

Votre ami(e) sera dans l’incapacité de se mettre debout, et même de se mettre réellement en mouvement !

Il se peut que vous ayez de vrais supers pouvoirs ou une force surhumaine… mais vous n’en avez pas besoin dans cette expérience !

                                        

Pourquoi ?

Tout est fondé ici sur le centre de gravité, c'est-à-dire le point d’un solide au niveau duquel semble se concentrer tout son poids.

Le centre de gravité d’une personne assise se trouve au niveau de la chaise. Pour réussir à se lever, cette personne doit donc mettre son centre de gravité en mouvement de sorte qu’elle le déplace vers ses pieds. Et la première étape de ce processus est un mouvement de la tête vers l’avant. Même la faible pression exercée par votre doigt est suffisante pour s’y opposer, l’empêchant de s’extraire de la chaise et de se lever.

visualiser le son... grâce à la lumière

En voilà un sacré défi !

                 

Que faire ?

Procurez-vous un tube d’environ 5 cm de diamètre. Fermez une extrémité de ce tube à l’aide d’un morceau de ballon de baudruche bien tendu et d’un élastique. Collez sur la membrane tendue du ballon, un petit miroir ou un morceau de papier aluminium (1cm x 2cm par exemple). Fixez votre tube et une lampe de poche sur une table, de façon à ce que la lumière de la lampe soit réfléchie par le miroir. Mettre enfin une feuille de papier en guise d’écran : la lumière réfléchie par le miroir arrive sur l’écran sous forme d’une tâche lumineuse.

 

Placer votre bouche à l’extrémité ouverte du tube et éteindre la lumière de la pièce. Criez maintenant dans le tube…

                                                                             

Que se passe-t-il ?

Incroyable, la tâche lumineuse vibre avec le cri !

                                        

Pourquoi ?

Le son est une oscillation de la pression de l’air ; aussi, lorsque vous criez, le son émis dans le tube fait vibrer la membrane fixée à l’autre bout du tube…et avec le miroir, ce qui fait bouger la tâche lumineuse sur l’écran.

trouver le point aveugle de son Oeil

Vous pensez que vos yeux sont infaillibles ? Cette expérience va vous prouver le contraire

                 

Que faire ?

Placez-vous en face de votre écran, à environ 30 centimètre, fermez l'œil droit et fixez le carré dans l'image :

                       

ATS base

                                                                             

Que se passe-t-il ?

Au bout d’un certain moment, le rond noir disparait !

(Si vous le voyez encore, éloignez-vous ou rapprochez-vous et fixez le carré jusqu'à ce qu'il disparaisse).

                                        

Pourquoi ?

En réalisant cette expérience, on fait appel au point aveugle de notre œil, seul point de la rétine qui ne perçoit pas les rayons lumineux en raison de l’absence de photorécepteurs. Il correspond à l'endroit où le nerf optique et les vaisseaux sanguins quittent l'œil. Ainsi, c'est une tache dans le champ visuel de chaque œil où les objets ne sont pas perçus !

fabriquer un o.V.N.I. avec 2 gobelets et un élastique !

Vous avez gardé deux verres en plastique, un bout de scotch et un élastique de votre Réveillon ? Alors comment faire voler ces deux verres ensemble ?

                 

Que faire ?

Scotcher vos deux verres en plastique par le fond, l’un sur l’autre. Puis enrouler un élastique assez long au milieu de cet assemblage. Enfin lancer votre OVNI en tirant sur l’élastique en avant (voir vidéo)

                                                    

Que se passe-t-il ?

Surprise ! On voit notre OVNI s’envoler vers le haut, planer puis retomber plus loin.

                                                                                                                                                     

                                        

Pourquoi ?

Le vol plané obtenu est dû à l’effet « Magnus » : lorsque l’on tire sur l’élastique, cela provoque la rotation de notre OVNI sur lui-même. Cette rotation entraîne, par frottement, l’air qui se trouve à sa surface. La vitesse apparente de l’air au-dessus de l’OVNI devient ainsi plus grande qu’en dessous, ce qui génère une dépression au-dessus et donc un effet de portance. 

faire "pousser" des cristaux de sucre !

                                  

Que faire ?

Verser un demi-verre d’eau chaude  dans un verre de sucre. Mélanger jusqu’à ce que tout le sucre se dissout. Pour faire des cristaux colorés, vous pouvez ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire.

Plonger des batônnets en bois (de type pics à brochettes) dans la solution saturée en sucre. Mettre ce montage au froid pendant plusieurs jours et attendre…

                                                    

Que se passe-t-il ?

Génial ! Au bout de quelques jours, des cristaux de sucre se sont formés tout le long du pic en bois… Des cristaux à croquer !

                   

homemade-rock-candy-inset

                                                                                                                                     

Pourquoi ?

Si le sucre se dissout dans l’eau froide, il est possible d'en dissoudre d’avantage dans de l'eau chaude : en effet, la chaleur agite les molécules d’eau et disperse d’avantage le sucre, ce qui permet de le dissoudre plus facilement…

Lorsqu'on place le mélange sucré au frais, l'eau refroidie contient alors du sucre "en trop", qui cristallise alors sur le pic en bois.

faire porter un gros caillou par une simple feuille de papier

                                  

Que faire ?

C’est certain, si vous posez un caillou sur une simple feuille de papier posée entre deux livres, la feuille s’écroule. Mais deux solutions s’offrent à vous :

  • Pliez la feuille en accordéon avant de vous en servir comme pont, puis posez le caillou dessus…
  • Roulez votre feuille en cylindre (le maintenir roulé avec du scotch), puis posez le caillou sur le sommet du cylindre tenu debout sur une table…

                                                    

Que se passe-t-il ?

C’est fou ! Le papier ne plie pas, ne s’écrase pas et porte le caillou. Quelle force !

                                    

Pourquoi ?

Dans les deux cas, le papier ne peut pas se déformer, et donc résiste au poids du caillou. En réalité, une feuille de papier est beaucoup plus solide qu’on ne le pense !

distinguer scientifiquement un fruit d'un légume

                                  

Que faire ?

Probablement, il vous est déjà arrivé de vous demander si ce que vous êtes en train de manger est un fruit ou un légume… La tomate, par exemple, fruit ou légume ? Le mot légume est un nom générique donné à toutes sortes de parties de plantes que nous consommons (racine, feuille, tige, bourgeon, fruit…). Et pour savoir s’il s’agit d’un fruit, il faut remonter le temps : avant le fruit, y avait-il une fleur ? Oui ?

                          

Si ce que vous mangez vient d’une fleur qui s’est transformée, alors c’est un fruit.

                                    

Pourquoi ?

Parce que le fruit, au sens botanique du terme, est le « ventre d’une fleur enceinte ». C’est-à-dire un pistil de fleur dont les ovules ont été fécondés et sont devenus des graines ou pépins.

la balle qui saute sans la toucher

                                  

Que faire ?

Mouille le goulot d’une bouteille avec de l'eau et pose la balle de ping-pong dessus. Frotte très fort tes mains pour les réchauffer puis tiens la bouteille entre tes mains.

                                                    

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! La balle de ping-pong se soulève au bout de quelques secondes.

                                    

Pourquoi ?

En tenant la bouteille entre tes mains chaudes, tu chauffe la bouteille et donc l’air contenu à l’intérieur. En se chauffant, ce dernier se dilate et prend donc de plus en plus de place dans la bouteille. L’air chaud dans la bouteille est coincé, et comme il n’a plus assez de place, cherche à sortir. Il soulève donc la balle de ping-pong qui est suffisamment légère pour laisser l’air s’échapper.

coincer une cuillérée d'huile entre deux eaux

                                  

Que faire ?

Verser 5 cm d’alcool à 90° dans un grand verre et 5 cm d’eau et bien mélanger ; puis verser délicatement une cuillérée à café d’huile dans ce mélange.

                                                    

Que se passe-t-il ?

Etonnant ! L’huile forme une bulle qui nage au milieu du verre (si elle coule, ajouter de l’eau ; si elle flotte, ajouter de l’alcool)…

                                    

Pourquoi ?

Placée dans un liquide, l'huile subit la poussée d'Archimède en plus de l'attraction terrestre. Comme le mélange eau-alcool a la même densité que l'huile, la poussée d'Archimède dirigée vers le haut compense exactement son poids.

La bulle d'huile reste coincée entre deux eaux !

pédaler à l'autre bout du monde sans quitter bourg-en-bresse

                                  

Que faire ?

Il vous suffit de venir à notre exposition Hum@num et de vous installer sur le vélo « hacké ». Grâce à une carte Makey makey, un vélo d’appartement vous permet de vous déplacer dans Google Street View.

                                                         

                         

Que se passe-t-il ?

La Makey makey est une petite carte électronique permettant de relier n’importe quel objet conducteur électrique à un ordinateur. Elle sert de nouvelle interface, en remplaçant le clavier ou la souris traditionnelle.

Ainsi sur le vélo, vous trouverez trois contacteurs reliés à la carte et qui remplacent les flèches droite, gauche et haut du clavier. Connectés à Google Street View, ces connecteurs permettent de se déplacer virtuellement dans n’importe quelle ville du monde.

                                    

Comment ça marche ?

Pour tourner à droite et à gauche, il faut mettre en contact des contacteurs : un relié à la terre de la carte, l’autre à la flèche droite ou gauche. Comme le corps humain est un bon conducteur électrique, le circuit électrique se ferme lorsque l'on touche les deux contacteurs simultanément. Cette action correspond en réalité à l’appui sur une touche "gauche" ou "droite" du clavier.

Pour avancer, un aimant est situé sur l'une des deux pédales du vélo. Quand l'aimant passe devant le capteur situé sur le compteur de vélo, celui-ci agit sur le capteur en fermant le circuit électrique : en effet, l'un des fils du capteur est relié à la terre, l’autre à la flèche "haut" de la carte. Cette action correspond en réalité à l'appui sur la touche "haut" du clavier

l'écran de smartphone à 3 couleurs

                                  

Que faire ?

Il vous suffit de mettre votre écran de smartphone sous une loupe assez puissante, comme une loupe binoculaire…Incroyable ! On voit des petits rectangles rouges, verts et bleus, côte à côte ! 

                                                    

Que se passe-t-il ?

Une image sur un écran est formée par la juxtaposition de rectangles minuscules, rouges, verts, et bleus nommés pixels. Les pixels de ces trois couleurs sont plus ou moins éclairés et la combinaison de ces trois couleurs est interprétée par le cerveau en une couleur unique.

                                    

Pourquoi ?

Les couleurs des écrans utilisent la synthèse additive des couleurs : toute lumière colorée peut être obtenue à partir de trois couleurs primaires : rouge, vert, bleu (RVB). La combinaison des trois donnant du blanc !

créer son propre projecteur à "hologrammes"

                                  

Que faire ?

Réalisez vous-même une pyramide dans un film plastique rigide ou avec une boite à CD par exemple (les quatres faces de la pyramide doivent avoir les mêmes dimensions).

Lancez ensuite sur votre tablette ou votre smartphone une des nombreuses vidéos disponibles avec les mots clés « hologram ; pyramide holographique... ».

Déposez ensuite la pyramide au centre de l'écran de la tablette ou du smartphone ... Étonnant ! L'image semble suspendue dans les airs au milieu de la pyramide !

hologram

                                                    

Que se passe-t-il ?

Le système proposé ne crée pas un véritable hologramme, qui normalement est issu d'un procédé photographique en relief. Il s'agit ici seulement d'une image divisée ou répétée en 4 images distinctes qui se reflètent sur les 4 faces obliques de la pyramide.

                                    

Pourquoi ?

L'effet visuel obtenu est une représentation d'un objet en 3 dimensions grâce la superposition de quatre angles de vue différents.

nu est une représentation d’un objet grâce à 4 angles de vue. Et voir un objet sous plusieurs angles de vue est ce qui permet la vision en 3 dimensions.

comment rendre une pomme noire sans la peindre ?

Que faire ?

Prendre une pomme bien rouge. La placer sous une lumière verte ou bleue…et la regarder à nouveau…


Que se passe-t-il ?

La pomme est noire !

Pourquoi ?

Une pomme rouge n'est rouge qu'en lumière blanche, ou plutôt, nous la voyons rouge car elle absorbe toutes les couleurs de la lumière sauf le rouge qu'elle renvoie à nos yeux. Aussi, en lumière verte ou bleue, comme elle absorbe le vert et le bleu, la pomme ne nous renvoie plus aucune lumière à nos yeux... Nous ne la voyons plus : elle est noire.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

vider un verre plein sans le renverser

Que faire ?

Prendre un verre large rempli d'eau ; placer un verre vide en dessous du verre plein ;  puis remplir d'eau  un tuyau fin (type tuyau cristal) et boucher avec ses index les deux extrémités du tube rempli d'eau ;  glisser alors une extrémité dans le verre plein, et l'autre extrémité dans le verre vide ; enfin enlever les index.


Que se passe-t-il ?

Le verre plein se vide tout seul dans le verre vide !


Pourquoi ?

Sous l'effet de la gravité, l'eau coule vers le point le plus bas et remplit le récipient quelle que soit sa forme (ici, le récipient est formé de deux verres relié par un tuyau). Ce système simple constitue un siphon. Bon à savoir : la distribution d'eau potable à partir d'un château d'eau (ou d'un réservoir) se fait sur ce principe.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

écraser une bouteille sans appuyer dessus

Que faire ?

Faire bouillir de l’eau (une petite quantité) et la verser dans une bouteille en plastique vide, et revisser le bouchon. Puis plonger la bouteille dans de l’eau et de la glace.


Que se passe-t-il ?

Fantastique, la bouteille s’écrase !


Pourquoi ?

Lorsque l’on plonge la bouteille dans l’eau froide, cela refroidit les gaz à l’intérieur de la bouteille ; le volume et la pression de ces gaz diminuent, alors que la pression extérieure (de l’air), plus forte, écrase la bouteille.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

la pince à linge équilibriste

Que faire ?

Prenez une pince à linge, passez un fil de fer à l’intérieur du ressort de façon à ce que les 2 extrémités soient à égale distance. Accrochez un poids identique aux 2 extrémités du fil de fer puis poser le tout sur une ficelle tendue.

                       

Que se passe-t-il ?

Surprenant !!! La pince à linge tient en équilibre sur la ficelle !


Pourquoi ?

Chaque objet possède un point appelé « centre de gravité ». L’ensemble du poids de l’objet se trouve sur ce point. Dans notre expérience, les poids, et donc le centre de gravité, sont situés en-dessous de la pince à linge. L’équilibre est très stable quand le centre de gravité se trouve en-dessous du point d’appui  (ficelle).

         

                                                                 

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

bouchon au mileiu de leaule bouchon au milieu de l'eau

Que faire ?

Remplissez le plus possible un récipient avec de l'eau : il faut que l'eau déborde presque du récipient. Puis placez délicatement un bouchon de liège sur la surface de l'eau...


Que se passe-t-il ?

Le bouchon de liège reste au milieu du récipient, sans jamais toucher les rebords.


Pourquoi ?

En remplissant au maximum le récipient, la surface de l’eau se bombe légèrement sous l'effet de la tension superficielle de l’eau. Le bouchon posé à la surface tend à rester au sommet de cette surface « bombée » et ne touche donc pas les bords.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

hygromtre
fabriquer un hygromètre en revenant de la forêt

     

Que faire ?

Procurez-vous une pomme de pin, puis fixez-la sur une planchette. Plantez une épingle dans l'une des écailles et observez chaque jour la position de l’aiguille.

                 

Que se passe-t-il ?

Incroyable, l’aiguille se déplace suivant le temps qu’il fait !

                   

Pourquoi ?

L'ouverture des écailles de la pomme de pin varie en fonction de l'humidité de l'air : quand le temps est humide, les écailles se resserrent pour protéger les graines de la pluie. Lorsqu'il fait sec, les écailles s’écartent les unes des autres pour permettre aux graines de se disperser. La pomme de pin se comporte ainsi comme un hygromètre naturel : elle permet de savoir si le temps est sec ou humide.

NB : vous pouvez aussi accélerer le processus d'ouverture des écailles en mettant la pomme de pin ramassée en forêt près d'un radiateur tiède (les radiateurs ont en effet tendance à assécher l'air).

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

Mois d’avril oblige, le défi du mois dernier était un peu particulier… Et pas forcément scientifique !

         

Une "pseudo" expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain

amuse ta science avril 2015
Faire flotter un oeuf entre deux eaux

     

Que faire ?

Remplir un bocal (si possible plutôt haut et étroit) d’eau jusqu'à la moitié du récipient et y dissoudre une bonne quantité de sel en mélangeant bien (dans l'idéal, vous devez continuer d'ajouter du sel jusqu'à ce que celui-ci n'arrive plus à se dissoudre dans l'eau).

Rajouter délicatement (par exemple à l’aide d’une cuillère)  de l'eau du robinet jusqu'à ce que le bocal soit quasiment plein. Puis placer délicatement un œuf cru dans le bocal d'eau.

                 

Que se passe-t-il ?

Surprenant ! L’œuf flotte entre deux eaux !

                   

Pourquoi ?

En ajoutant beaucoup de sel dans l'eau (autrement dit, en saturant l'eau de sel), on augmente la densité du liquide : l'eau salée est plus dense que l'eau du robinet et la poussée d'Archimède est plus forte.

L'œuf cru a une densité plus forte que l’eau du robinet, donc il coule dans l'eau douce*. En revanche, sa densité est plus faible que celle de l'eau saturée en sel... Donc il flotte sur celle-ci !

Ainsi lorsque l'œuf cru est placé dans notre bocal rempli à moitié d'eau salée et d'eau douce, il flotte entre les deux eaux !

*NB : vous pouvez faire deux autres petits tests pour tester la flotabilité de l'œuf cru, en le plongeant d'abord dans un bocal rempli d'eau douce puis dans un bocal rempli d'eau saturée en sel.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

dfi marcher sur des oeufs
Marcher sur des oeufs sans les casser

Que faire ?

Procurez-vous des œufs parfaitement calibrés (type oeufs de grandes surfaces) et rangeez-les bien à l'horizontal, avec la pointe de l’oeuf vers le bas. Posez par-dessus une plaque rigide (un livre rigide ou une plaque de verre par exemple) et montez délicatement dessus. 

                 

Que se passe-t-il ?

Incroyable, les œufs ne cassent pas !

                   

Pourquoi ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu. Tout d'abord, la coquille des oeufs est composée d'une structure complexe de minéraux de calcium qui, lorsqu'ils sont soumis à une pression extérieure, se resserrent et se soutiennent (à l'image des pierres d'une voûte par exemple). De plus, grâce à la plaque rigide, le poids du corps est répartit de manière uniforme sur les œufs, ce qui empêche que l'un d'entre eux se casse.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

ampoule268pxL'ampoule qui s'allume sans la brancher

Que faire ?

Pas compliqué ! Il suffit de placer une ampoule dans un micro-onde quelques secondes (3 à 6 secondes) en ayant pris soin de mettre la partie métallique du culot dans une tasse remplie d’eau.

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! L’ampoule brille.

Pourquoi ?

Les ondes émises par le micro-onde excitent l’intérieur de l’ampoule (ionisation) comme le ferait le passage d’un courant électrique ; donc l’ampoule brille et éclaire pendant tout le temps où elle est soumise à ces ondes.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

cristaux-de-sel 268pxLes cristaux de sel

Que faire ?

Mélangez beaucoup de sel dans un verre d’eau. Continuer jusqu’à ce qu’on ne puisse plus dissoudre le sel dans l’eau. Verser un peu de cette solution dans un petit bocal et plongez-y un bout de ficelle de cuisine. Mettez le bocal dans un endroit chaud et patientez quelques jours...

Que se passe-t-il ?

Superbe ! L’eau a disparu et des cristaux cubiques se forment et cristallisent la ficelle !

Pourquoi ?

La structure des cristaux est due à un empilement régulier et ordonné de molécules, d’atomes et d’ions qui les composent.
Sous l’effet de la chaleur, l'eau disparait lentement dans l'air sous forme de vapeur. A mesure que l'eau s'évapore, les atomes de sel se rapprochent, en formant des cristaux de forme cubique.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

filet-deau-dévié 268pxLe filet d'eau dévié

Que faire ?

Gonflez un ballon de baudruche et nouez-le. Ouvrez le robinet d’eau de manière à laisser couler un filet d’eau. Frottez le ballon sur vos cheveux ou votre pull en laine et approchez-le doucement du filet d’eau sans toucher celui-ci...

Que se passe-t-il ?

Impressionnant ! Le filet d’eau est dévié lorsqu’on approche le ballon !

Pourquoi ?

Lors du frottement, les particules présentes sur le ballon se sont électrisées, on dit qu’elles se sont chargées négativement. L’eau possède également des particules électriques chargées positivement. Lorsqu’on approche le ballon du filet d’eau, les particules positives sont attirées par les particules négatives. On parle alors de force électrostatique.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

Sortir-bouchon-bouteille 268pxLe bouchon soufflé # 2

Que faire ?

Prenez une bouteille en plastique à goulot large et percer le fond de la bouteille. Poser-la ensuite bien à plat sur une table et placez le bouchon de liège dans le goulot. Placez-vous à 30 cm de la bouteille et soufflez de bon cœur en direction du goulot.

Que se passe-t-il ?

Bingo ! Ce coup-ci, le bouchon rentre dans la bouteille !

Pourquoi ?

Lorsque vous soufflez, de l’air entre dans la bouteille par la partie du goulot non obstruée par le bouchon et ressort par le trou au fond de la bouteille. Ainsi le courant d’air créé entraîne tout sur son passage et le bouchon entre dans la bouteille.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

Sortir-bouchon-bouteille 268pxLe bouchon soufflé !

Que faire ?

Posez une bouteille en plastique à goulot large bien à plat sur une table et placez un bouchon de liège dans le goulot. Placez-vous à 30 cm de la bouteille et soufflez de bon cœur en direction du goulot.

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! Le bouchon ressort violemment de la bouteille !

Pourquoi ?

Lorsque vous soufflez, de l’air entre dans la bouteille par la partie du goulot non obstruée par le bouchon. L’air rebondit sur le fond de la bouteille et ressort en butant dans le bouchon qu’il pousse à l’extérieur de la bouteille.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

ballon-canette 268pxdéplacer une canette avec un ballon sans la toucher

Que faire ?

Couchez une canette vide et intacte sur une table. Gonflez un ballon de baudruche et frottez-le à vos cheveux. Approchez ensuite le ballon de la canette sans la toucher...

Que se passe-t-il ?

Génial ! La canette se déplace...

Pourquoi ?

Il s’agit ici d’électricité statique. Lorsque l’on frotte le ballon sur les cheveux, ceux-ci perdent des particules appelées électrons. Le ballon les récupère et se charge alors négativement. La canette, qui elle n’a pas subit de déplacement d’électrons, reste chargée positivement. Or, en électricité, les charges électriques opposées s’attirent. La canette est alors attirée par le ballon.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

piècebouteille 268pxLa pièce dans la bouteille

Que faire ?

Pliez une allumette en angle droit et posez-la sur le goulot. Posez un centime sur l'allumette.
Déposez délicatement quelques gouttes d'eau sur la pliure de l'allumette et observez...

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! L'allumette se déplie pour laisser tomber la pièce dans la bouteille !

Pourquoi ?

Le bois est constitué de fibres végétales qui lui confèrent un caractère poreux. L'eau va alors s'infiltrer dans les fibres du bois par capillarité. Les fibres vont alors se gorger d'eau, gonfler et peu à peu se redresser. Les extrémités de l'allumette s'écartent et la pièce tombe dans la bouteille.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

pêche-aux-glacons 268pxLa pêche au glaçon

Que faire ?

Coupez 20 cm de ficelle. Mettez un glaçon dans un verre d’eau. Posez le bout de la ficelle sur le dessus du glaçon et saupoudrez d'une pincée de sel. Patientez 30 secondes puis soulevez la ficelle lentement.

Que se passe-t-il ?

Le glaçon mord à l’hameçon !!! La ficelle se retrouve piégée dans la glace.

Pourquoi ?

L’eau douce se transforme en glace à 0°C. Pour une eau salée, la transformation en glace se fait à une température plus faible. Lorsqu’on saupoudre de sel le glaçon celui-ci fond car la température ne correspond plus à l’état de solidification. La ficelle va alors s’enfoncer. Au contact de l’eau, le sel va être dilué et l’eau sera moins salée. Elle va alors regeler en piégeant la ficelle dans la glace.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

bougie-dans-leau 268pxLa bougie dans l'eau

Que faire ?

Fixer la bougie verticalement dans un récipient plus haut que la bougie (Vase, pot). Remplir le récipient d’eau jusqu'à 1 cm de la bougie. Allumer la bougie et patientez...

Que se passe-t-il ?

Génial ! Lorsque la flamme arrive au niveau de l'eau elle continue de brûler !

Pourquoi ?

Quand la flamme arrive au niveau de l'eau, la cire qui est en contact avec l'eau est refroidie par cette dernière. Elle ne fond pas et va former un cylindre protecteur. Ce cylindre de cire protège la flamme en empêchant l'eau de venir à son contact, ce qui lui permet de continuer à avoir de l'oxygène pour brûler.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

bâtonsable 268pxLe bâton bloqué

Que faire ?

Maintenez le bâton immobile au centre du verre. Versez le sable dans le verre puis tapotez l'extérieur du verre pour tasser le sable. Essayez de soulever le bâton...

Que se passe-t-il ?

Époustouflant ! Le bâton est bloqué dans le sable et le verre se soulève aussi !

Pourquoi ?

En tapotant, le sable s'est tassé par vibration et a permis d'optimiser l'agencement des grains de sable. Les grains se bloquent entre eux et prennent la forme d'arche provisoire, bloquant ainsi le bâton.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

oeuf-qui-flotte 268pxL'oeuf qui flotte

Que faire ?

Remplissez un verre d'eau à mi-hauteur et versez 5 grandes cuillerées de sel. Mélangez bien jusqu'à dissoudre complètement le sel. Introduisez un œuf cru délicatement dans le verre.

Que se passe-t-il ?

Excellent ! L’œuf flotte !

Pourquoi ?

Il s'agit de densité et de poussée d'Archimède! La poussée permet de définir la flottabilité d'un corps. L'œuf cru coule dans notre verre d'eau douce car il est plus dense que le liquide. En revanche, en ajoutant beaucoup de sel dans l'eau, la densité du liquide devient plus importante avec une poussée d'Archimède plus forte. Le même œuf sera plus a même de flotter. C'est le cas dans la mer Morte. Son eau fortement salée permet d'y flotter aisément, vous pouvez vous asseoir comme dans un fauteuil sans couler !

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

feuille-règle 268pxLa règle plaquée

Que faire ?

Une fois votre règle plate en place, posez une feuille A4 bien à plat dessus. Donnez un petit coup sec sur la partie de la règle qui dépasse...

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! La règle reste plaquée sur la table !

Pourquoi ?

Lorsqu'on frappe un coup sec sur la règle, l'air n'a pas le temps de se glisser entre la table et la feuille. Pour la soulever, il faut alors lutter contre la pression atmosphérique qui appuie sur la feuille. Si nous avions placé un corps à faible surface de contact comme une boule de papier, celle-ci aurait été projetée. Le fait que la feuille à plat présente une surface de contact plus importante, augmente d'autant plus l'impact de la pression atmosphérique sur celle-ci.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

danse-du-vinaigre-268pxLa danse du vinaigre

Que faire ?

Versez-vous un bon verre d'huile... puis ajoutez du bicarbonate de soude jusqu'à ce qu'il se dépose 3 mm au fond du verre. Enfin, laisser tomber plusieurs grosses gouttes de vinaigre colorées...

Que se passe-t-il ?

Magnifique ! Les gouttes de vinaigre montent et descendent dans le verre !

Pourquoi ?

Lorsque le vinaigre entre en contact avec le bicarbonate de soude, une réaction chimique acide-base se crée et provoque un dégagement de CO2. Ces bulles de gaz se fixent alors autour de la goutte de vinaigre et vont diminuer sa densité. La goutte, plus légère, va alors remonter dans le verre. Une fois en haut, le gaz est libéré et la goutte s'alourdit de nouveau. Autre phénomène, l'huile et le vinaigre sont des liquides non-miscibles ensemble, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas se mélanger. Ainsi le vinaigre garde son aspect de goutte et peut faire des va-et-vient.

         

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

pomme-de-terre-transpercée La pomme de terre transperçée

Que faire ?

Prenez dans une main une pomme de terre crue bien ferme et dans l’autre, une paille de préférence assez solide et sans coude (le découper si besoin). Avec votre pouce, bouchez l’extrémité de la paille puis d’un coup sec, essayez de transpercer la pomme de terre avec la paille...

Que se passe-t-il ?

Impressionnant ! La paille a traversé la pomme de terre !

Pourquoi ?

La résistance du plastique qui compose la paille est bien trop faible pour pouvoir traverser un milieu solide comme une pomme de terre. Pour y parvenir, il faut rigidifier la paille. En bouchant l’extrémité de la paille, l’air contenu à l’intérieur reste bloqué.
Lorsque l'on traverse la pomme de terre, les deux ouvertures de la paille étant bouchées, l'air ne peut pas s'échapper. De plus, le fait d'enfoncer la paille provoque une compression de l'air à l'intérieur. Tout cela a pour effet de rendre la paille plus rigide.

       

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

capillarité sucre 268pxL'eau qui monte

Que faire ?

Mettez de l'eau dans une assiette plate. Déposez un sucre en position verticale au centre de l'assiette. Puis, empilez plusieurs sucres au-dessus de celui-ci.

Que se passe-t-il ?

Le sucre absorbe l'eau, ce qui la fait remonter de plusieurs centimètres !

Pourquoi ?

Cette expérience met en évidence le phénomène de capillarité. Les liquides, comme l'eau, ont une tendance naturelle a monter vers le haut en utilisant de petits canaux. Le sucre est constitué de petits grains assemblés ensembles. Entre ces grains, on trouve des espaces qui font office de canaux pour l'eau. Elle a donc de la place libre pour monter dans le sucre.

      

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

aiguille coule 268pxL'aiguille qui coule

Que faire ?

Faites de nouveau flotter une aiguille dans un bol d'eau en reprenant la réponse au défi du mois dernier. Une fois que l'aiguille flotte ajoutez une goutte de liquide vaisselle.

Que se passe-t-il ?

Génial, l'aiguille coule au fond du bol !

Pourquoi ?

La tension superficielle qui permettait à l'aiguille de flotter a été brisée par l'ajout du liquide vaisselle dans l'eau. En effet le savon contient un tensioactif, composé moléculaire qui diminue les forces de tension superficielle de l'eau. L'eau ne peut donc plus retenir l'aiguille.

        

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

aiguille flotte 268pxL'aiguille qui flotte

Que faire ?

Remplissez un verre d'eau et déposer délicatement une feuille de papier à cigarette à la surface de l'eau. Placez immédiatement une aiguille sur la feuille. Les deux éléments flottent. Laissez, pendant quelques minutes, le papier se gorger d'eau et couler.

Que se passe-t-il ?

Magique, l'aiguille ne coule pas, elle reste à la surface !!

Pourquoi ?

L'aiguille flotte sur l'eau grâce à la tension superficielle. Imaginez que l'eau, au contact de l'air, se recouvre d'une fine peau très résistante. Cette peau a une force suffisante pour porter un petit objet. C'est grâce à cette tension que les araignées d'eau peuvent se déplacer à la surface des mares ou des étangs.

        

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

verre-renverse-mars13-268pxrenverser son verre plein, sans en perdre une goutte

Que faire ?

Remplissez de moité un verre d'eau. Prenez un morceau de papier cartonné d'une taille supérieure au diamètre de votre verre. Posez-le délicatement sur le verre et maintenez-le avec votre main bien à plat tout en retournant le verre. Retirez doucement votre main...

Que se passe-t-il ?

Extraordinaire !!! L'eau ne tombe pas !

Pourquoi ?

L'air qui nous entoure a un poids. Il exerce une pression autour de nous dans toutes les directions: c’est la pression atmosphérique. Dans notre expérience, la pression atmosphérique exerce une force plus importante que le poids de l'eau du verre. Ainsi la pression de l'air appuie sur le carton qui empêche l'eau de s'écouler.

        

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

cure-dents-équilibre-268pxLes cure-dents en équilibre

Que faire ?

Prenez 2 bouchons de liège et plantez 1 cure-dent au centre de chacun. Munissez-vous de 2 fourchettes identiques et plantez-les de part et d’autre d’un des bouchons de sorte que les manches pendent en dessous du cure-dent. Les fourchettes doivent être symétriques. Et  maintenant, superposez les cure-dents l’un sur l’autre...

Que se passe-t-il ?

Incroyable !!! Les cure-dents tiennent en équilibre l’un sur l’autre !

Pourquoi ?

Chaque objet possède un point appelé « centre de gravité ». Tout ce passe comme si l’ensemble du poids de l’objet se trouvait à ce point de gravité. Dans notre expérience, les manches de fourchettes, et donc le centre de gravité, sont situés en-dessous du contact entre les 2 cure-dents. L’équilibre est très stable quand le centre de gravité se trouve en-dessous du point d’appui.

             

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

danse-sel-268pxLa danse du sel

Que faire ?

Couvrez un verre à l’aide d’un film étirable et tendez-le à l’aide d’un élastique. Saupoudrez le film de sel. Positionnez-vous à 1 mètre du verre et... CRIEZ !

Que se passe-t-il ?

Impressionnant ! Les grains de sel se mettent à sauter !

Pourquoi ?

Lorsque vous parlez, criez...bref, que vous émettez un son, vous produisez une onde qui se propage dans toutes les directions en faisant vibrer les molécules de l’air. Lorsque cette onde atteint le film tendu, celui-ci vibre à son tour et fait sautiller les grains de sel.

             

Une expérience proposée par ALTEC - CCSTI de l'Ain.

annuaires-inséparables-268pLes annuaires inséparables

Que faire ?

Posez les 2 annuaires ouverts l’un à côté de l’autre puis intercalez une par une les pages de chaque annuaire... Après en avoir fait une centaine, prenez l’extrémité d’un des annuaires et soulevez...

Que se passe-t-il ?

Stupéfiant ! L’annuaire reste accroché à l'autre et suspendu dans le vide malgré son poids !

Pourquoi ?

En superposant les pages des annuaires, une force s’est créée entre elles, c'est le frottement statique. Cette force agit lorsqu’il n’existe aucun mouvement entre 2 surfaces, ici les pages. Plus on superpose les pages et plus la surface de contact entre les annuaires augmente. Le frottement statique empêche les pages des annuaires de se déplacer les unes par rapport aux autres.

glaçon-et-allumette-268pxsoulever un glaçon avec une allumette

Que faire ?

Verser un peu de sel au centre de la face supérieure du glaçon et laisser agir 3 minutes. Puis enfoncez votre allumette au même endroit fortement pendant  quelques secondes. Patientez 5 minutes puis soulevez l'allumette...

Que se passe-t-il ?

Époustouflant ! L'allumette soulève le glaçon !

Pourquoi ?

L’eau douce se transforme en glace à 0°C. Pour une eau salée, la transformation en glace se fait à une température plus faible. Dans notre expérience, au contact du sel le glaçon fond car la température ne correspond plus à l’état de solidification. L'allumette peut s’enfoncer. Le sel est alors dilué dans l'eau de fonte et sa concentration diminue. L'eau peut alors regeler en piégeant l'allumette dans la glace.

ballon-pic-brochette-oct-26Le coup de pic à brochette dans le ballon de baudruche

Que faire ?

Gonflez un ballon de baudruche de manière à ce qu’il soit ni trop, ni trop peu tendu. Avec un pic à brochette, transpercez le ballon près du nœud et à son point diamétralement opposé (là où le caoutchouc est le plus foncé).

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! Le ballon n’explose pas et pourtant il est transpercé.

Pourquoi ?

En temps normal, lorsqu'on perce un ballon, celui-ci éclate parce que le caoutchouc est tellement sous tension que le moindre petit trou entraîne une déchirure de la membrane. Dans notre expérience, le pic pénètre le ballon par 2 points précis : près du nœud et à l'autre extrémité, là où le caoutchouc est le moins tendu. Ainsi, le trou formé par le pic ne s'agrandit presque pas.

attrapez-la-pièce-sept-268pxattraper La pièce au fond de l'assiette d'eau sans se mouiller

Que faire ?

Mettez une pièce dans une assiette et versez un peu d'eau jusqu'à recouvrir la pièce. Comment attraper cette pièce sans se mouiller les doigts ? Voici une solution possible :
Poser une bougie (chauffe plat) allumée dans l’assiette puis retournez un verre sur la bougie.

Que se passe-t-il ?

Phénoménal ! L’eau monte dans le verre.

Pourquoi ?

La bougie chauffe l’air du verre qui va alors se dilater et repousser l’eau. Lorsque la bougie s’éteint, l’air se refroidit et se contracte, c'est-à-dire qu’il occupe moins de place. Une dépression se crée à l’intérieur du verre et aspire l’eau.

chou-rouge-268pxL'arc-en-ciel avec du jus de chou rouge

Que faire ?

Coupez une feuille de chou rouge en petits morceaux et faites-les macérer dans 1 litre d'eau chaude jusqu'à obtenir un liquide bleuté. Versez le jus de chou rouge obtenu à part égal dans 6 verres. Versez dans chacun des verres, une cuillère à café d'un des produits suivants : jus de citron, liquide vaisselle, vinaigre blanc, lessive, bicarbonate de soude. Conservez le dernier verre sans rien y ajouter.

Que se passe-t-il ?

Splendide ! Lorsqu’on ajoute les produits au jus de chou rouge, la solution change de couleurs.

Pourquoi ?

Le jus de chou rouge prend des teintes différentes selon la nature du produit, variant du rouge au jaune en passant par du rose/violet et du vert /turquoise. Le jus de chou rouge indique par des changements de couleurs, les propriétés acides ou basiques des produits. C’est un indicateur coloré. Les produits les plus acides comme le vinaigre ou le citron vont donner une teinte rose-rouge au jus de chou rouge tandis que les produits basiques comme la lessive, le bicarbonate de soude prendront une teinte vert-jaune au contact du jus. Les produits neutres (eau, salive) garderont une couleur bleu-violet.

trou-dans-la-main-268pxLe trou dans la main

Que faire ?

Regarder dans le tube comme une longue-vue et positionnez l'autre main, paume face visage, contre le tube. Gardez les 2 yeux bien ouverts.

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! J'ai un trou dans la main.

Pourquoi ?

Nous avons une vision binoculaire, c'est-à-dire que le cerveau reçoit deux images différentes de nos deux yeux du fait du décalage entre nos yeux. Le cerveau superpose ensuite les 2 images reçues pour n'en faire qu'une... en relief. Dans notre expérience, un des yeux voit ce qu'il y a dans le tube et l'autre la main. Le cerveau associe ces deux images pour n'en former qu'une... le trou dans la main !

bille-en-lvitation-268pxComment faire léviter une bille dans un verre ballon ?

Que faire ?

Posez la bille sur une table. Retournez votre verre ballon par dessus. Attrapez le verre par la base du pied et faites le glisser de plus en plus vite autour de la bille dans un mouvement circulaire régulier, puis lever le verre...

Que se passe-t-il ?

Époustouflant ! La bille tourne comme en lévitation au milieu du verre !

Pourquoi ? 

En faisant tourner le verre autour de la bille, celle-ci est poussée contre la paroi du verre. C'est l'effet centrifuge. C'est cette même force qui nous pousse vers l'extérieur dans un virage pris un peu rapidement en voiture. Plus la vitesse de rotation est élevée et plus la force centrifuge augmente. Dans notre expérience, la vitesse de rotation de la bille est telle que la force centrifuge empêche la bille de tomber lorsqu'on lève le verre.

la-force-du-papier-268pxComment faire tenir un gros livre sur la tranche d'une feuille de papier ?

Que faire ?

Roulez la feuille dans le sens de la largeur afin de former un cylindre (environ 8 cm de diamètre) puis fixez-le avec du scotch. Positionnez votre cylindre de papier à la verticale sur une table et posez délicatement un gros livre dessus ...

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! Le cylindre de papier soutient le livre !

Pourquoi ? 

C'est une question de force ! Lorsque lʼon pose le livre sur la feuille celle-ci est soumise à une force dirigée vers le bas, liée au poids du livre. Dans le cas du cylindre, cette force est répartie de façon uniforme sur toute la surface de sa paroi. En effet le cercle présente une infinité de sommets répartissant de façon optimale le poids, contrairement à un tube à base carré ou triangulaire où le peu de sommets constituent des points d'accumulations des tensions.  
Quelques exemples de cette notion dans notre quotidien : les os, les troncs d'arbres, des constructions : coques de bateaux, piliers de monuments, etc.

oeuf-bouteille-fev-268pxComment faire entrer un œuf dur dans une bouteille ?

Que faire ?

Laissez tomber une allumette enflammée dans la bouteille et posez aussitôt l’œuf dur, sans sa coquille, sur le goulot.

Que se passe-t-il ?

Incroyable ! Lorsque l’allumette s’éteint, l’œuf entre dans la bouteille.

Pourquoi ? 

L'allumette enflammée réchauffe l'air de la bouteille, qui par dilatation occupe plus de place. Lorsque l'on place l'œuf sur le goulot, le volume d’air ne peut plus changer. Quand l'allumette s’éteint, la température chute rapidement. L’air se rétracte et la pression diminue à l'intérieur de la bouteille. La pression atmosphérique extérieure est alors plus forte que la pression à l’intérieur. Elle va pousser l’œuf dans la bouteille.

oeuf-bouteille-mars-268pxMaintenant que l'on a réussi à faire entrer l'oeuf dur dans la bouteille, comment le faire sortir ?

Que faire ?

Soufflez fortement dans la bouteille renversée jusqu’à ce que l’œuf vienne boucher le goulot puis plonger le bas de la bouteille dans de l’eau chaude.

Que se passe-t-il ?

Stupéfiant ! Quand on plonge la bouteille dans l’eau chaude, l’œuf ressort de la bouteille !

Pourquoi ? 

Quand on souffle dans la bouteille, on injecte de l'air en surplus ce qui créé une surpression, qui va donc pousser l'œuf vers la sortie. Si le trou du goulot est à peine plus petit que l'œuf, cette surpression peut suffire à faire sortir l'œuf.
Si ce n'est pas le cas, une fois l’œuf coincé dans le goulot, il suffit de chauffer l'air à l'intérieur de la bouteille en la plongeant dans de l’eau chaude. Ainsi, comme nous l’avons vu précédemment, l’air chaud occupant plus de place que l’air froid, la pression à l’intérieur de la bouteille augmente et pousse l'œuf vers le haut.

  • Réduire la taille du texte
  • Aggrandir la taille du texte